Guide vacances pour votre séjour en location à Chamonix

La fete des guides 2018 Le balcon de Chamonix Les sites à visiter Location ski, surf Mont-Blanc (arete nord du dome)
locationchamonix.com
Guide vacances Chamonix >
Rando et Haute montagne

Mont-Blanc par l'arête nord du dôme du gouter


Le mont blanc (arête nord du dôme du gouter)


la belle meringue est l'arête nord du dôme vu du refuge des grands mulets

Variante de la voie normale du Mont Blanc par le versant de Chamonix. L'itinéraire est commun jusqu'au refuge des grands mulets (3051m). Ensuite , il faut regagner l'arête et la suivre jusqu'à ce qu'elle se perde dans les pentes du dôme du Gouter (4300m). L'itinéraire présente de forts avantages. En été, le versant grand mulet est plus calme que le versant gouter ou que celui de la traversée des trois monts en partant de l'aiguille du midi. L'arête est déjà très esthétique vue d'une terrasse à Chamonix et lorsque l'on s'en approche ou que l'on y fait sa trace, le plaisir est crescendo. Dernier avantage de taille, il n'y pas de danger objectif. En effet, on passe au dessus des séracs qui menacent la voie normale.

Cette course reste un belle effort par l'altitude élevée et son dénivelé de 1800 mètres. Bien préparé, bien acclimaté, cela ne posera pas de problème. Les pentes sont assez soutenues et il est bien de se renseigner s'il y a des passages en glace.

Il faut compter 2 jours :

Le premier jour : Vous montez au refuge des grands mulets en partant du plan de l'aiguille du midi. Pour cela il faut prendre le premier tronçon de l'aiguille du midi. Il y a peu de dénivelé à effectuer cette journée (environ 700 mètres) . L'avantage est que pour la journée où vous allez au sommet vous n'avez pas vraiment accumulé de fatigue et l'altitude du refuge vous permets de bien dormir; même si la nuit est courte, une petite sieste sera toujours bénéfique. Cette première journée débute sur un bon sentier en contre bas de l'aiguille du midi et qui emmène à l'ancienne gare des glaciers, puis en continuant en direction du glacier des bossons. Ensuite, il faut passer sous le glacier rond au pied de l'arête des cosmiques. C'est un passage où il faut être vigilant car des pierres en fin de glissage sur le glacier rond peuvent couper votre chemin. Ensuite, il faut prendre pied sur le glacier des bossons. Puis de belles tours glaces indiquent que l'on arrive à la jonction. Ce passage peut être délicat selon l'enneigement. En effet, les crevasses sont larges, accordement long et méfiance de rigueur. Une fois ce passage enjambé, des pentes vous amènent à l'ilot rocheux qui porte le refuge des Grands Mulets. De là, on peut observer le cheminement à prendre le lendemain pour rejoindre la belle arête.

Le deuxieme jour :

C'est la grosse journée (1700 m de dénivelée à plus de 3000m). Tout d'abord , il faut rejoindre l'arête par une pente qui devient de plus en plus raide, l'itinéraire est simple. Quelques heures plus tard , on atteint le dôme du gouter, de cet endroit on rejoint les voies normales au col entre le dôme du Gouter et le Mont Blanc. Ensuite il faut suivre l'arête des bosses pour atteindre le sommet. Du sommet, il peut être logique de traverser vers les trois monts pour redescendre par l'aiguille du midi. Vous pouvez aussi prendre la voie normale qui repassera par le refuge des grands mulets (attention au passage sous les séracs) ou prendre l'itinéraire par le dôme puis l'aiguille du gouter, ce qui pourra vous amener aux Houches via le téléphérique de Bellevue. Quelque soit la descente, ce sera une longue et belle journée. Une jolie voie de neige vers un grand sommet; les ingrédients pour une belle course chamoniarde.




Déposer une annonce
Modifier votre annonce